Seule la sève d'érable concentrée entre dans la composition du sirop d'érable pur.

Non, le sirop d'érable pur ne contient ni produits additifs, ni agents de conservation.

La couleur et la transparence du sirop dépendent de nombreux facteurs : météorologie, propreté des outils, régularité de la collecte, procédé d'ébullition et de filtration. La saveur, quant à elle, provient de qualités impondérables : l'arbre lui-même, son emplacement, le terroir…

Ces éléments jouent un rôle capital pour déterminer la valeur commerciale du sirop d'érable, mais ne sont pas pour autant des facteurs essentiels pour le qualifier comme tel. C'est véritablement la sève d'érable, et rien d'autre comme matière première, qui est l'ingrédient essentiel.

Extra clair : produit au tout début de la saison, de couleur très pâle et au goût délicat, ce sirop limpide transmet la lumière à plus de 75 %.

Clair : produit à la mi-mars, au début de la saison, ce sirop de couleur claire a une saveur pure et subtile. Son degré de transmission de la lumière varie entre 61 et 74%.

Médium : produit au plus fort de la saison, il est sans contredit le sirop le plus populaire. Il est d'une belle couleur dorée et sa saveur est plus prononcée. Son degré de transmission de la lumière varie entre 44 et 60 %.

Ambré : produit vers la fin de la saison, ce sirop contient plus de minéraux, sa saveur est plus soutenue et sa couleur, plus ambrée. Il est tout indiqué pour la cuisine; c'est aussi celui que préfèrent les personnes en quête d'un goût plus prononcé. Son degré de transmission de la lumière varie entre 27 et 43 %.

Foncé : produit tout à la fin de la saison, ce sirop très foncé est aussi celui qui contient le plus de minéraux. Grâce à sa saveur très riche, il est souvent utilisé pour parfumer les céréales et les pâtisseries. Son degré de transmission de la lumière varie entre 0 et 26 %.

Notre sirop d'érable est certifié biologique par QAI (Quality Assurance International). Notre érablière et notre usine d'embouteillage sont inspectées tous les ans et doivent être conformes à des normes strictes pour la certification biologique : aucune utilisation de pesticides, méthodes d'agriculture biologique, usage exclusif de procédés réglementaires de nettoyage, étiquetage approuvé par QAI, cuvées codées pour le contrôle biologique, etc.

Entreposés dans un endroit frais et sombre, des contenants scellés se conservent au minimum 3 ans. Des contenants ouverts doivent être placés dans un réfrigérateur, où ils peuvent se conserver jusqu'à 1 an.

La récolte a lieu tous les ans et s'étale sur environ 6 semaines, en mars et en avril.

40 litres d'eau d'érable sont nécessaires à la production d'un litre de sirop d'érable pur.

Chaque arbre produit en moyenne 1 litre de sirop d'érable par année

Le sirop d'érable est produit uniquement dans le nord-est de l'Amérique du Nord.

Le prix de la pureté

Le sirop d'érable étant en fait le résultat d'une récolte dont les conditions sont soumises à des facteurs extérieurs que seule contrôle la nature, c'est donc ce phénomène qui sert à déterminer le prix annuel. Lorsque vous agrémentez vos plats de notre incomparable sirop, vous goûtez toute la générosité de cette nature. Et rien d'autre.

L'histoire du sirop d'érable

Ce sont les peuples autochtones qui ont découvert le sirop d'érable. Ils pratiquaient jadis des entailles dans les érables et récoltaient l'eau d'érable dans des contenants en écorce de bouleau. Ils concentraient la sève recueillie en la congelant plusieurs fois puis en la faisant bouillir à l'aide de pierres brûlantes.

Les colons européens ont par la suite raffiné cette méthode en forant un petit trou dans le tronc pour y fixer de petits becs en bois. Ils utilisaient aussi des seaux en métal pour récolter l'eau, ainsi que d'énormes chaudrons en fer pour bouillir et concentrer l'eau en sirop ou en sucre.

Aujourd'hui, la sève est récoltée grâce à des chalumeaux en plastique fixés à chaque arbre et à des tubulures les reliant entre eux. Les tubulures acheminent la sève à la cabane à sucre, où un équipement à membrane d'osmose inversée sépare le sucre des molécules d'eau. La sève concentrée est ensuite bouillie dans de grands évaporateurs où elle prend sa consistance sirupeuse.

Tout le sirop d'érable est conditionné alors qu'il est encore chaud, puis rapidement scellé dans des contenants à usage alimentaire. Les couvercles de la majorité des contenants sont soudés par induction et munis d'un dispositif de fermeture inviolable avec capuchon extérieur, garantissant le transport sécuritaire et hermétique de notre sirop.